Augmentation mammaire

L’augmentation mammaire n’est pas un acte anodin, surtout si vous devez passer entre les mains d’un chirurgien. Nous allons décrypter les différentes manières de pratiquer une augmentation mammaire pour faciliter votre choix. Mais attention, certaines méthodes ne sont pas sans danger et autant en connaitre les risques.

Augmentation mammaire :  pourquoi et pour qui ?

Lorsqu’on envisage de pratiquer une augmentation mammaire, c’est en général que l’on trouve ou que l’on pense avoir une poitrine dont la petite taille ne nous convient pas. Cela peut être une réalité ou seulement une impression car certaines femmes ne sont jamais satisfaites de la taille de leurs seins, même s’ils sont déjà de bonne taille.

Il y a d’ailleurs un point essentiel à définir avant de songer à l’augmentation mammaire : est-ce une lubie passagère ou un réel besoin qui comblera un manque, un complexe voire même un mal être profond. D’ailleurs, avant une telle intervention de chirurgie plastique, le chirurgien pose de nombreuses questions à sa patiente afin de déterminer la raison principale de sa demande d’opération des seins.

Dans son questionnaire, il doit aussi mettre en garde contre les risques médicaux, les suites opératoires, le changement de l’apparence physique et aborde aussi l’aspect psychologique de l’augmentation mammaire. La détresse psychologique est un facteur important que me médecin doit pouvoir déceler pour bien guider et orienter sa patiente.

A partir de quel age peut-on subir cette intervention ?

Une opération esthétique de cette ampleur demande au moins que la maturité psychologique soit atteinte pour les personnes plus jeunes. Les mineures peuvent aussi accéder à la chirurgie des seins sous condition d’avoir une autorisation parentale et aussi qu’elle soit totalement formée. Il serait impensable d’opérer avant même que ces organes soient arrivés à maturité.

Différentes chirurgies pour l’augmentation mammaire

Il existe 2 manières fortes de recourir à l’augmentation mammaire, la plus connue est la pose d’implants (prothèses mammaires) et la seconde est l’injection de graisse. Voici un aperçu de ce qui vous attend si vous choisissez une de ces 2 options médicales.

Les implants mammaire

Prothèses mammaires
Prothèses mammaires

L’augmentation mammaire est une intervention chirurgicale qui nécessite une anesthésie générale. La patiente aura au préalable choisi la taille de ses prothèses et la qualité des prothèses mammaires.

Le chirurgien peut pratiquer 2 types d’intervention en plaçant les implants derrière ou devant le muscle (grand pectoral).

Ce choix sera fait après l’examen clinique pré-opératoire du sein tout comme la forme de la prothèse qui pourra être ronde ou en forme de goutte.

Tarif : A titre indicatif, une augmentation mammaire avec prothèses de gel en silicone cohésif (200 cc à 600 cc de volume) coûte environ 3000 € et plus.
Devant ces tarifs, certaines femmes n’hésitent pas à avoir recours à des chirurgies faites en Tunisie… nous ne vous conseillons pas de subir une intervention chirurgicale en pays étranger.
Le prix est une chose, le suivi médical en est une autre et il y a suffisamment de chirurgien plasticiens en France pour trouver celui qui vous convient le mieux, même si le tarif ne change pas beaucoup d’un médecin à l’autre.Hospitalisation : Une anesthésie générale s’impose pour cette opération des seins, cela signifie qu’il y a un rdv préalable avec le médecin anesthésiste. L’intervention dure de 40 minutes à 2h30 et la durée de l’hospitalisation est de 24h00 en général.Convalescence : les suites opératoires peuvent être douloureuses surtout si les prothèses sont placées en arrière du muscle pectoral et si elles sont d’un volume supérieur ou égal à 300cc. Un arrêt de travail et d’activité de 5 à 10 jours sera prescrit afin de laisser le temps à la patiente de récupérer de l’anesthésie et de cicatriser. Après la pose des implants mammaire, un soutien gorge post-opératoire (contenseur mammaire) doit être porté pendant 3 à 4 semaines (24h sur 24). Votre chirurgien peut aussi vous conseiller l’application de poche froide en cas d’œdème ou sur les cicatrices.Résultats : Au niveau des cicatrices, elles sont de moins en moins visibles et sont situées sous l’aisselle, à la base du sein ou autour du mamelon. Les résultats définitifs sont visibles après plusieurs mois voire une année entière. Le résultats visuel dépend aussi de la taille des implants qui doit être en harmonie avec la corpulence et la morphologie. L’augmentation mammaire peut donner de beaux résultats même s’ils ne sont pas durables. Avec l’age, la peau s’affaisse et se détend augmentant ainsi le risque de voir des plis au niveau des seins. La durée de vie des implants mammaires est de 10 ans en moyenne, il faut donc prévoir de les changer à moyen terme et peut-être plusieurs fois dans une vie.

Risques : par définition, le premier des risque est l’anesthésie générale. Concernant les risques post-opératoires, il existe aussi des risques d’inflammations, de saignements des cicatrices et une perte de sensibilité du mamelon (ou l’inverse, hypersensibilité). L’organisme réagit aussi à la présence d’un nouveau corps étranger en créant une capsule (coque fibreuse) autour de la prothèse. Cette capsule fibreuse durcit et c’est ce qui donne un aspect très rond au sein.

Le lipofilling des seins

Lipofilling mammaire avant-après
Lipofilling mammaire avant-après

Contrairement au prothèses mammaire, le lipofilling total du seins se fait sans prothèse mais avec de la graisse injectée dans les seins. Cette intervention donne des résultats plus naturels que les implants mammaires mais ne se pratique pas chez les femmes qui ont plus de 35 ans. Il faut d’ailleurs réunir d’autres conditions pour subir un lipofilling des seins :

  1. la patiente devra déjà avoir suffisamment de graisse à prélever pour qu’elle soit ensuite injecté dans ses seins (au moins 1 litre),
  2. il ne doit pas y avoir d’antécédent de cancer, ni chez le patient ni dans sa famille,
  3. la mammographie, l’échographie et IRM doivent être normaux,

Le lipofilling peut aussi être partiel, par exemple pour masquer les marques au niveau des bords supérieurs des prothèses mammaires.

Tarif : de 3000 à 4000 € car il y à en fait 2 intervention (liposuccion et lipofilling).Hospitalisation : ici aussi, cette augmentation mammaire se réalise sous anesthésie générale, mais il y a une contrainte qui est l’aspiration de graisses au niveau des fesses. Les canules sont très fines et ne doivent pas laisser de traces de lipoaspiration. La graisse aspirée va être nettoyée par un processus précis de filtration et de purification avant de passer à la centrifugeuse. L’injection se fait ensuite, toujours à l’aide de canules extrêmement fines et ne laissant pas de cicatrice.

Convalescence : comme dans le cas de la pose d’implants mammaires, la patiente aura des pansements et une contention au niveau de sa poitrine pendant environ 4 semaines.

Résultats : l’injection de graisse permet de gagner jusqu’à 2 bonnets supplémentaires et les seins paraissent très naturels, d’ailleurs ils le sont !

Risques : le gros avantage du lipofilling par rapport aux implants mammaires, c’est qu’il n’y a aucun corps étranger et donc pas de risque de rejet.

Augmentation mammaire naturelle

Augmentation mammaire naturelle
Augmentation mammaire naturelle

Sortons maintenant des méthodes chirurgicales pour aborder l’augmentation mammaire naturelle sans chirurgie et naturelle. Elle consiste à utiliser des méthodes issues de la nature et qui ne nécessitent aucune intervention médicale ou chirurgicale.

Précisons toutefois que les méthodes naturelles d’augmentation mammaires ne rivalisent pas avec des opérations de chirurgies mammaires. Cependant, elles sont un excellent moyen d’éviter une anesthésie générale, une convalescence, des cicatrices et des douleurs. Les résultats seront aussi très différents mais suffisent à la plupart des femmes qui souhaitent une augmentation mammaire légère ou moyenne et naturelle.

Il faut préciser qu’il s’agit de traitements plus ou moins longs d’une durée variable de 3/4 semaines minimum à plusieurs mois.

Tarif : pour obtenir des résultats, comptez environ 60 € pour une cure de 90 jours.Procédé : cette augmentation mammaire et naturelle se pratique essentiellement avec des plantes. Plusieurs plantes ont la faculté d’agir sur les seins en augmentant leur taille, plus ou moins. La plus connue des plante est le fenugrec qui s’applique en massage mammaire. Pour tous connaitre de ce produit, mieux vaut encore vous rendre directement sur cette page. La cure se complète par des compléments alimentaires (fenouil et fenugrec).

Résultats : pour de bons résultats, ils faut de bons massages et de la régularité. C’est à dire qu’il faut masser chaque jour sa poitrine afin de mettre toute les chances de son côté

Risques : aucun.

Autres articles en relations :

Augmentation mammaire
5 (100%) 2 votes
Share on Google+

points fidélités

X