Comment grossir des seins ?

Grossir des seins
Grossir des seins est la question que posent de très nombreuses femmes. Si vous avez de petits seins, voici les solutions  naturelles et chirurgicales pour avoir une poitrine à votre taille !

Comment grossir des seins naturellement ?

Grossir des seins
Grossir des seins

Grossir des seins est possible, des méthodes existent et donnent de bons résultats. N’attendez pas à voir un résultat immédiat, pas une semaine et encore moins en en 30 secondes ! Soyons réaliste.
D’ailleurs il n’y a pas 36 remèdes pour grossir sa poitrine (naturellement, sans médicaments) sauf avec la chirurgie mammaire. Mais dans ce cas, vous allez payer très cher pour un résultats par forcément très esthétique et des risques potentiels pour la santé.

En fait, il existe des méthodes éprouvées pour une augmentation naturelle et rapide des seins qui ont montré des résultats fiables et durables :

  1. Le massage (ou auto massage) des seins avec des produits adaptés,
  2. L’alimentation avec des compléments alimentaires poitrine sélectionnés pour leur apport en phyto-œstrogènes .

En dehors de ces méthodes qui augmentent la taille de la poitrine, il existe des moyens plus coûteux ou plus risqués comme les implants mammaires ou l’injection de graisse. Et puis il y a la prise de poids qui par la force des choses augmente la poitrine mais avec le désavantage d’avoir des kilos en trop. La prise de poids peut faire doubler le volume de la poitrine mais est-ce bien une solution bien  raisonnable.

Certaines femmes demandent aussi comment grossir la poitrine en 1 semaine. Si cela est possible, ça ce saurait depuis longtemps ! Crème, huile ou recette miracle n’existent pas ! Il faut un minimum de temps et d’efforts pour des résultats naturelles .

Une méthode naturelle signifie :

  • qu’elle est saine et sans risque pour la santé et l’organisme,
  • que vous pouvez l’utiliser à volonté,
  • que la méthode ne demande pas d’intervention médicale ou chirurgicale,
  • et enfin qu’elle provient d’éléments naturels (issus de la nature comme les plantes).

Dans l’ordre d’efficacité, voici la liste de ce que font la plupart des femmes avec des résultats différents et des méthodes complémentaires.

  1. Le massage des seins, meilleure méthode naturelle en utilisant le bon produit (crème ou huile à base de plante naturelle comme le fenugrec),
  2. Les compléments alimentaires poitrine, bonne alternative pour faire grossir sa poitrine ( fenugrec et fenouil),
  3. La prise de poids, elle a le désavantage de vous faire prendre de la graisse sur tout le corps ce qui n’est pas forcément bon pour sa santé,
  4. Le sport, la pratique de la musculation qui n’est pas le moyen de grossir des seins mais de renforcer la tonicité du haut de la poitrine au niveau des muscles pectoraux (voir l’article consacré aux pectoraux des femmes),
  5. L’électrostimulation qui peut agir sur les 2 muscles pectoraux,
  6. Des fiches conseils vendues à pris d’or sous forme d’Ebook à télécharger ! Inutile de payer pour ces conseils, vous en trouverez dans nos pages blog seins.
  7. Le soutien-gorge rembourré type Wonderbra. C’est un soutien-gorge ampliforme créé par Playtex. Pour avoir un effet pigeonnant, c’est une bonne astuce pas cher mais qui n’entre pas pas dans les vraies méthodes pour grossir des seins
  8. Enfin les solutions miracles pour grossir la poitrine en une (1) semaine ! j’ai vu personnellement une vidéo Youtube dans laquelle une femme se frotte les seins au dentifrice pour les faire grossir !

1 : L’huile de Fenugrec

Le massage avec l'huile de fenugrec est la méthode la plus utilisée pour grossir la poitrine naturellement
Le massage avec l’huile spéciale est la méthode la plus utilisée pour grossir la poitrine naturellement

7,5057,90Choix des options

L’huile de fenugrec est la première méthode naturelle qui permet de faire pousser les seins. Il suffit d’en appliquer plusieurs fois par jour en massant bien les seins avec des mouvements circulaires. Nous vous expliquons tout dans notre article consacré à l’auto massage. Les phytoœstrogènes qu’elle contient favorise le développement et la croissance du sein.Notre meilleur conseil est de vous appliquer dans la technique du massage pour faire grossir sa poitrine car c’est elle qui donne les meilleurs résultats. Mais attention, on ne peut grossir sa poitrine en 30 secondes, une journée et encore moins 30 secondes ! Pour augmenter la taille des bonnets de votre soutien-gorge, il vous faudra :

  • Minimum 2 semaines de massages à l’huile Fenugrec pour les premiers résultats,
  • 1 à 2 massages par jour d’une durée de 10 minutes minimum,

2 : Des aliments bons pour grossir des seins

Il existe des plantes naturellement riches en phyto-œstrogènes qui favorise la pousse du seins.

Il en existe 2 qui sont vraiment efficaces et c’est un bon moyen si vous ne savez pas comment grossir de la poitrine en mangeant.

  1. Fenugrec : c’est la plante la plus connue qu’on trouve en gélules de fenugrec , rayon compléments alimentaires poitrine,
  2. Fenouil : Le Fenouil sous toutes ses formes procure aussi des résultats sur la taille des seins et sur la lactation. Les femmes qui allaitent peuvent alterner fenouil (gélules ou graines de fenouil) pour faciliter les montées de lait.

Ces plantes sont naturellement riches en œstrogène qui est l’hormone de la croissance du sein. Cela correspond aux pilules oestrogene pour grossir la poitrine.


Viennent ensuite 2 autres plantes dont certains disent qu’ils marchent bien sur les seins : l’Igname sauvage et le Palmier. Il faut se renseigner auprès d’un médecin ou en pharmacie pour en connaitre leur effets réels. Nous ne sommes pas en mesure de vous conseiller sur ces plantes sensées faire grossir la poitrine car elles ne font pas l’objet d’études sérieuses.

L’alimentation protéinée pour faire grossir ses seins

Si vos seins sont petits à cause d’un problème de poids, manger plus semble être une première étape, surtout si vous êtes une femme maigre qui, comme beaucoup, ont une poitrine plutôt plates. Dans ce cas, quelques kilos de plus seraient les bienvenus et pour y parvenir, il faut mangez plus gras et en plus grande quantité.

Pour compenser un manque d’appétit, les gélules de fenugreek donnent faim et aideront à faire des repas réguliers et plus copieux. Un rééquilibrage alimentaire peut aider pour grossir les seins naturellement.

Quels aliments pour grossir de la poitrine ? L’alimentation doit être plus protéinée (viande blanche comme poulet, dinde), légumes, féculents variés. La prise de gélules est très efficace pour prendre du poids mais ne suffit pas à elle seule. Il faut associer les gélules de fenugrec au massage avec l’huile pour poitrine.
En cumulant ces deux traitements, vous optimisez vos chances de prendre du poids facilement et d’augmenter la taille de vos seins naturellement.

Pourquoi j’ai des petits seins et quelles sont les causes ?

Les femmes peuvent avoir une petite poitrine pour des raisons différentes :

  1. La génétique et l’hérédité bien que dans une même famille on trouve des seins avec plus de volume que d’autres,
  2. L’age, de la puberté à la vieillesse en passant par les grossesses, la poitrine subit différentes transformations,
  3. Une mauvaise hygiène alimentaire,,
  4. Le sport, trop de sport nuit et peut faire perdre du volume mammaire,
  5. Le tabac, l’alcool, la maladie et les médicaments sont les premières causent des seins petits et plats.

Ce qui empêche la poitrine de se développer

Vous devez éviter tout ce qui peut empêcher votre poitrine de grossir normalement.
Les filles ont parfois tendance à mettre des vêtements trop moulants qui écrasent la poitrine. C’est vraiment la chose à éviter si vous voulez voir vos seins grossir.
Idem pour les bustiers qui écrasent les seins, fuyez ce genre de vêtements qui auront un effet inverse sur vos seins.
Enfin, mettre du coton dans le soutien gorge quand on a de petits seins est également déconseillé. Si cela corrige la forme et la taille de vos seins, c’est le meilleur moyen pour avoir des irritations cutanées.

Faire grossir sa poitrine
Faire grossir sa poitrine

Augmentation mammaire, une opération chirurgicale qui n’est pas sans risque

Une opération des seins n’est pas un acte anodin. Nous allons décrypter les différents types d’augmentation mammaire, leurs risques et éventuelles dangerosités.

A qui s’adresse cette intervention ?

Le point essentiel à définir avant une augmentation mammaire : est-ce une lubie passagère ou un réel besoin qui comblera un manque de poitrine, un complexe voire même un mal être profond. D’ailleurs, avant une telle intervention de chirurgie plastique, le chirurgien pose de nombreuses questions à sa patiente afin de déterminer la raison principale de sa demande d’opération des seins.

Dans son questionnaire, il doit aussi mettre en garde contre les risques médicaux, les suites opératoires, le changement de l’apparence physique et aborde aussi l’aspect psychologique de l’augmentation mammaire. La détresse psychologique est un facteur important que le médecin doit pouvoir déceler pour bien guider et orienter sa patiente avant une intervention pour grossir la poitrine.

A partir de quel age peut-on subir cette intervention ?

Une opération esthétique de cette ampleur demande au moins que la maturité psychologique soit atteinte pour les personnes plus jeunes. Les mineures peuvent aussi accéder à la chirurgie des seins sous condition d’avoir une autorisation parentale et aussi qu’elle soit totalement formée. Il serait impensable d’opérer avant même que ces organes soient arrivés à maturité.

Différentes chirurgies pour l’augmentation mammaire

Il existe 2 manières fortes de recourir à l’augmentation mammaire, la plus connue est la pose d’implants (prothèses mammaires) et la seconde est l’injection de graisse. Voici un aperçu de ce qui vous attend si vous choisissez une de ces 2 options médicales pour faire grossir votre poitrine.

1 – Les implants mammaire

Prothèses mammaires
Prothèses mammaires

L’augmentation mammaire est une intervention chirurgicale qui nécessite une anesthésie générale. La patiente aura au préalable choisi la taille de ses prothèses et la qualité des prothèses mammaires.

Le chirurgien peut pratiquer 2 types d’intervention en plaçant les implants derrière ou devant le muscle (grand pectoral).

Ce choix sera fait après l’examen clinique pré-opératoire du sein tout comme la forme de la prothèse qui pourra être ronde ou en forme de goutte.
Tarif : A titre indicatif, une augmentation mammaire avec prothèses de gel en silicone cohésif (200 cc à 600 cc de volume) coûte environ 3000 € et plus.
Devant ces tarifs, certaines femmes n’hésitent pas à avoir recours à des chirurgies faites en Tunisie… nous ne vous conseillons pas de subir une intervention chirurgicale en pays étranger.
Le prix est une chose, le suivi médical en est une autre et il y a suffisamment de chirurgien plasticiens en France pour trouver celui qui vous convient le mieux, même si le tarif ne change pas beaucoup d’un médecin à l’autre.

Hospitalisation : Une anesthésie générale s’impose pour cette opération des seins, cela signifie qu’il y a un rdv préalable avec le médecin anesthésiste. L’intervention dure de 40 minutes à 2h30 et la durée de l’hospitalisation est de 24h00 en général.

Convalescence : les suites opératoires peuvent être douloureuses surtout si les prothèses sont placées en arrière du muscle pectoral et si elles sont d’un volume supérieur ou égal à 300cc. Un arrêt de travail et d’activité de 5 à 10 jours sera prescrit afin de laisser le temps à la patiente de récupérer de l’anesthésie et de cicatriser. Après la pose des implants mammaire, un soutien gorge post-opératoire (contenseur mammaire) doit être porté pendant 3 à 4 semaines (24h sur 24). Votre chirurgien peut aussi vous conseiller l’application de poche froide en cas d’œdème ou sur les cicatrices.

Résultats : Au niveau des cicatrices, elles sont de moins en moins visibles et sont situées sous l’aisselle, à la base du sein ou autour du mamelon. Les résultats définitifs sont visibles après plusieurs mois voire une année entière. Le résultats visuel dépend aussi de la taille des implants qui doit être en harmonie avec la corpulence et la morphologie. L’augmentation mammaire peut donner de beaux résultats même s’ils ne sont pas durables. Avec l’age, la peau s’affaisse et se détend augmentant ainsi le risque de voir des plis au niveau des seins. La durée de vie des implants mammaires est de 10 ans en moyenne, il faut donc prévoir de les changer à moyen terme et peut-être plusieurs fois dans une vie.

Risques : par définition, le premier des risque est l’anesthésie générale. Concernant les risques post-opératoires, il existe aussi des risques d’inflammations, de saignements des cicatrices et une perte de sensibilité du mamelon (ou l’inverse, hypersensibilité). L’organisme réagit aussi à la présence d’un nouveau corps étranger en créant une capsule (coque fibreuse) autour de la prothèse. Cette capsule fibreuse durcit et c’est ce qui donne un aspect très rond au sein.

Personnalités qui ont des prothèses mammaires

Chirurgie des seins, les risques à connaitre

En fait, il n’est pas question pour nous de les montrer ici, mais sachez quand même que cette intervention a vu des loupés. On peut noter aussi les désagréments possibles :

  • un mauvais choix de chirurgien* pour une question de budget augmente les risques…
  • une taille de prothèse trop importante qui génère des problèmes de dos et d’épaules…
  • la formation de coque fibreuse autour de l’implant. La réaction naturelle de l’organisme est de créer une protection autour du corps étranger, mais parfois, cette “protection” s’épaissit plus pour former cette coque fibreuse. Cela occasionne des douleurs et peut générer complications qui demandent une nouvelle intervention….
  • le risque de rupture provoqué par un choc violent ou si l’implant est ancien. En cas de fuite, le gel peut stagner dans l’enveloppe fibreuse qui entoure l’implant sans symptôme apparent. Mais il peut aussi traverser et provoquer la formation de nodules ou des ganglions inflammatoires. L’implant doit alors être remplacé lors d’une nouvelle opération…
  • autre risque, les plis ou les “vagues” qui peuvent apparaître (pour les prothèses pré-remplies de gel plus souple). En plus d’être inesthétique, il y a un important risque d’usure prématurée et d’une rupture de la prothèse…
  • les prothèses gênent l’allaitement : c’est faux
  • il y a risque de cancer du sein : également faux, aucun risque de ce cancer avec des prothèses mammaires, bien que certains prétendent le contraire. En outre, une étude Danoise très sérieuse et très longue réalisée sur près de 3 000 femmes qui ont subit une augmentation mammaire entre 1973 et 1995 à montrée des résultats sans appel. Le risque de cancer du sein que causent les prothèses mammaires est de plus en plus mis en évidence. La prothèse américaine Allergan qui représente 90% des implants soulève la question des risques de cancer du sein (lymphome anaplasique à grande cellules). De nombreux cas ont été recensés démontrant que les prothèses mammaires sont un danger pour la santé des femmes.
augmentationmammaire.com
augmentationmammaire.com

*Retrouvez ici la liste des Chirurgiens plasticiens en France.

2 – Le lipofilling des seins

Lipofilling mammaire avant-après
Lipofilling mammaire avant-après

Contrairement au prothèses mammaire, le lipofilling total du seins se fait sans prothèse mais avec de la graisse injectée dans les seins. Cette intervention donne des résultats plus naturels que les implants mammaires mais ne se pratique pas chez les femmes qui ont plus de 35 ans. Il faut d’ailleurs réunir d’autres conditions pour subir un lipofilling des seins :

  1. la patiente devra déjà avoir suffisamment de graisse à prélever pour qu’elle soit ensuite injecté dans ses seins (au moins 1 litre),
  2. il ne doit pas y avoir d’antécédent de cancer, ni chez le patient ni dans sa famille,
  3. la mammographie, l’échographie et IRM doivent être normaux,

Le lipofilling peut aussi être partiel, par exemple pour masquer les marques au niveau des bords supérieurs des prothèses mammaires.

Tarif : de 3000 à 4000 € car il y à en fait 2 intervention (liposuccion et lipofilling).

Hospitalisation : ici aussi, cette augmentation mammaire se réalise sous anesthésie générale, mais il y a une contrainte qui est l’aspiration de graisses au niveau des fesses. Les canules sont très fines et ne doivent pas laisser de traces de lipoaspiration. La graisse aspirée va être nettoyée par un processus précis de filtration et de purification avant de passer à la centrifugeuse. L’injection se fait ensuite, toujours à l’aide de canules extrêmement fines et ne laissant pas de cicatrice.

Convalescence : comme dans le cas de la pose d’implants mammaires, la patiente aura des pansements et une contention au niveau de sa poitrine pendant environ 4 semaines.

Résultats : l’injection de graisse permet de gagner jusqu’à 2 bonnets supplémentaires et les seins paraissent très naturels, d’ailleurs ils le sont !

Risques : le gros avantage du lipofilling par rapport aux implants mammaires, c’est qu’il n’y a aucun corps étranger et donc pas de risque de rejet.

Cette intervention chirurgicale sous anesthésie se fait donc en deux temps :

  • Liposuccion là où il y a des réserves de graisse suffisantes (hanches, ventre, cuisses).
  • Répartition de 200 à 250 gr maximum par sein à l’aide de canules. Une à trois séances sont généralement nécessaires et le résultat est définitif. En fait, puisque ce n’est que de la graisse (et sa propre graisse), elle vient s’ajouter à celle qui est déjà dans le sein.

Voir les détails sur cette intervention (lien externe)

Comment grossir des seins en 30 secondes ?

Vous aurez compris que grossir sa poitrine en 30 secondes ne peut se faire qu’avec un accessoire et non avec un traitement ! Voici donc la solution instantanée pour donner l’illusion d’avoir des seins plus gros.
Il suffit de rembourrer son soutien gorge. Évidement, c’est illusoire, réellement, vos seins gardent la même taille. Mais tout le monde aura l’impression que vous avez un bonnet de plus. Je vous déconseille de mettre du coton ou un linge sur les seins pour les grossir. Vous risquez des irritations cutanés très désagréables. Vous pouvez aussi mettre un soutien gorge rembourré pour bien mettre vos seins en valeurs. La troisième méthode consiste à utiliser un push up ! Un push est un accessoire qui se met à la place du soutien gorge et qui, grâce à son épaisseur, grossit les seins immédiatement. Vous le portez sous n’importe quel vêtement et il est totalement invisible. Il a 2 fonctions, le push grossit les seins et soutien la poitrine en même temps. Les plus communs sont de taille B et C, ils sont en silicone translucide et sans danger pour la santé.

Share on Google+

2 commentaires sur “Comment grossir des seins ?”

Les commentaires sont fermés.

X